Blindes en Normandie: les Britanniques: juin-aout 1944 by Alexandre Thers

By Alexandre Thers

Show description

Read or Download Blindes en Normandie: les Britanniques: juin-aout 1944 PDF

Similar french books

Extra info for Blindes en Normandie: les Britanniques: juin-aout 1944

Sample text

Ce leurs provenir de celte Roha, comme l'atteste mot même Samson est Lalibala vit en prenant au piège TrspB»;^ étranger au gi'iz, peut d'ail- influence étrangère qui a prévalu à une courte inscription grecque sur l'une des églises » (Catalogue raisonné de manuscrits éthiopiens appartenant à Antoine d'Aôèadze. Paris, Imprimerie impériale, 1859, no 139). , INTRODUCTION ilxn que les rois de celle époque eussent été exenipls du schisme d'Alexandrie et de l'hérésie nestoqu'il serait difficile rienne*.

Fol; est il constructeur des églises monolithes taillées tnsi. éthiôp. de lu Bihl. " 1^8, 122; Ant. d'Abbadie, Catalogue, n''139; René Basset^ ôp. , note 63. 2. Ludolf, Hist. t. III, p. 3. , l. XI, cap. 8 et 9; Bruce, Voyage, v, 339-340. Voir plus haut. Ludolf, Ilist. , 1. cap. v, II, 8et9. Verdadeira informaçâo, p. 58. Peut-être Abreha? montre encore aujourd'hui à Lalibala un tertre ombraj^é par 4. Alvarès, 5. On un arbre et appelé Debra-Sili, sur lequel ce roi aurait enseigné et prêché (Rohlfs, 6.

Ludolf, Hist. t. III, p. 3. , l. XI, cap. 8 et 9; Bruce, Voyage, v, 339-340. Voir plus haut. Ludolf, Ilist. , 1. cap. v, II, 8et9. Verdadeira informaçâo, p. 58. Peut-être Abreha? montre encore aujourd'hui à Lalibala un tertre ombraj^é par 4. Alvarès, 5. On un arbre et appelé Debra-Sili, sur lequel ce roi aurait enseigné et prêché (Rohlfs, 6. Land und Volk Bruce, Voyage, 7. Ludolf, Hist. qui le t. III, p. in Afrïca. Bremen, 1870, p. 143)i 339. yX. XI, cap. v, rapporteles vers du synaxare louent au sujet de ces monuments (6 juin) : SAlut à Lalibala, Xt 6onslructéur des temples travaillés avec art, iNTIlÔDUCTION XIX onze, sont appelées Saint- Emmanuel, Sainte-Croix, Belli- léem, Saint-Sauveur, Sainl-Geoiges, Sainl-Mercure, Lalibala, Sainte-Marie, le Golgolha et les martyrs ' ; elles sont toutes formée* d'un seul bloc de pierre et auraient, d'après la tradition, été construites ans dans l'espace de vingt-quatre Suivant Bruce, les chrétiens auraient été à celle «.

Download PDF sample

Rated 4.25 of 5 – based on 36 votes